Par Yohann Ménard, Acti-V.

Pas moins de 7 "amateurs" sur 10 utilisent ce type de produit! Mais, peuvent-ils être certains que leur progrès est attribuable à cette petite poudre? Mmmm...

Wow! Quel sujet aujourd'hui! Je m'attaque littéralement à un marché qui engendre des milliards de dollars à chaque année!

 

J'espère que je n'aurai pas d'hommes en noirs qui viendront cogner à ma porte cette nuit!

 

Bon, je me lance! D'abord, un supplément nutritionnel peut se définir de plusieurs façons: une pilule, une gélule, une poudre ou un liquide.

 

Comme je le mentionnais plus tôt, du majoritairement à une énorme commercialisation, les suppléments jouissent d’une importante popularité au sein de la communauté sportive (60 à 80 % de la population en font usage).

 

Imagine un peu! Pas moins de 7 "sportifs du dimanche" sur 10 utilisent ces produits! Il s'agit d'un meilleur ratio encore que le nombre de personnes qui écoutent La Voix au Québec! Wow!

Pour te donner une meilleure idée, chez nos voisins du sud, la vente de suppléments nutritionnels en 2010 a atteint le cap des 28 milliards de dollars annuellement.

 

Le pourcentage de consommateurs de suppléments serait passé de 27 % en 1972 à 

69 % en 2010! 

 

Évidemment, suite à cela, de nombreux articles ont été rédigés sur les suppléments. Pourtant, un élément alarmant subsiste.

 

Un élément qui afflige pratiquement tous les suppléments en vente et dont on ne parle jamais.

 

 

1. Illustrons le tout avec une mise en situation.

 

Tu entres dans un commerce de suppléments nutritionnels avec l’idée d’améliorer ta santé ou tes performances à l’aide d’un produit. Si tu es comme 70% de la population, tu ne connais RIEN aux suppléments et aux "shakes" de protéines. Si tu es dans l'autre 30%, Il est possible que tu as un produit spécifique en tête en raison de recherches sur Internet ou si tu t'es déjà fait conseiller par quelqu’un. 

 

2. Tu te fais conseiller.

 

Lorsque le représentant des ventes te conseille un produit, tu lui demandes si ce produit est efficace. Il te répond que oui. Il ajoute probablement qu’il a lui-même essayé le produit et qu’il l’aime très bien, que ça fonctionne ou encore il dira qu’il connait quelqu’un qu’il l’a essayé. Ensuite, devant les différentes et ô combien nombreuses marques, tu demanderas naturellement quelle compagnie est la meilleure. Le "spécialiste" te répondra que celle-ci ou celle-là est meilleure que l’autre car c’est une bonne compagnie qui fait normalement de bons produits.

 

3. Tu achètes donc.

 

Tu prends donc le produit tout fier de toi et de ta décision! ... Et puis après? Est-ce que ça fonctionne ou non?

 

Pour la vaste majorité des suppléments, tu ne le sauras jamais.

 

Tu ne pourras jamais vraiment déterminer si le produit a eu un effet significatif ou non. Pourquoi est-ce ainsi? Parce qu’il est très difficile de déterminer l’effet d’un produit de nutrition sportive avec une seule personne et surtout, sans aucune mesure.

 

Prenons par exemple un supplément sportif très populaire, la poudre de lactosérum (Whey).

 

Il s’agit d’un supplément contenant principalement une protéine avec une forte teneur en leucine. Cet acide aminé est très impliqué dans la synthèse des protéines et est très intéressant pour la récupération musculaire.

 

Tu décides donc d’en consommer après ton entraînement afin d’augmenter ta masse musculaire. Comment sauras-tu si le produit fonctionne ou non?

 

Dans un premier temps, tu dois être en mesure d’évaluer ta composition corporelle avec validité et un minimum de précision afin d’établir si ta masse musculaire et ta masse grasse ont augmenté ou non.

 

(PARENTHÈSE : Je ne m’étendrai pas sur le sujet, mais il est très difficile de distinguer des changements de masses musculaires lorsque ces derniers sont inférieurs à 1 kg. Malheureusement, la plupart des centres de conditionnement physique ou évaluateurs/entraîneurs ne bénéficient pas de ce niveau de précision en matière d’analyse de la composition corporelle.)

 

Dans un deuxième temps, tu dois être en mesure de déterminer l’effet du supplément versus tout le reste. Par exemple, si tu t'entraînes, comment différencier l’effet de l’entraînement sur celui présumé du supplément?

 

Comment savoir? Pour être en mesure de faire ce genre d’analyse, il faut un comparatif en tout point similaire d'un même type de personne, du même mode de vie et du même entraînement qui ne prendrait pas le supplément. En réalité, c’est pratiquement impossible à faire (et non, de se comparer à son partenaire d’entraînement ne permet pas d’effectuer ce genre d’analyse)! 

 

Tu vas donc consommer un supplément sans pouvoir savoir si ce dernier fonctionne ou non. Pire(!), lorsque le pot de protéines sera vide, tu iras naturellement en acheter un autre sans te poser de question!

 

En fait, la plupart des suppléments nutritionnels ont seulement des effets à moyen et long terme, ce qui rend extrêmement difficile l’analyse de leur efficacité.

 

De plus, on ne peut conclure qu’un type de produit permet la perte de gras. On ne peut qu’observer son impact sur le système nerveux et non sur ses effets à long terme sur la perte de poids.

 

Bref, pour l’industrie des suppléments nutritionnels, c’est une situation idéale! Les gens veulent consommer des suppléments afin de devenir beaux, maigres et forts et sont convaincus que les suppléments vont leur permettre d’y arriver! 

 

Pire que tout, il est à toute fin pratique impossible pour le consommateur de vérifier si le produit fonctionne ou non. Wow! Je cours m’ouvrir une boutique de suppléments!

 

Bien sûr, ça ne veut pas dire que les suppléments ne sont qu’une immense fumisterie.

 

Ça veut simplement dire que tu dois modifier la façon de magasiner tes suppléments. Tu peux arrêter de demander au représentant des ventes quel est le meilleur produit car il lui est impossible de le savoir avec certitude.

 

Pour la plupart des suppléments, il va parler du goût, de la facilité ou non de mélanger le produit, mais il ne peut pas se prononcer avec crédibilité sur l’efficacité de ce produit là. Certes, il peut affirmer que la supplémentation en créatine procure des bénéfices au niveau de la performance sportive, mais ça ne veut pas dire que CETTE MARQUE DE CRÉATINE est efficace.

 

Il faut donc chercher un produit plus qu’une marque, car sans avoir de chromatographe à phase gazeuse ou liquide, il est impossible d’analyser la composition d’un produit et d’avoir le cœur net sur sa composition.

 

Il devient alors important de remettre en cause l’importance des suppléments dans l’amélioration des performances, autant en perte de gras qu'en prise de masse musculaire.

 

Conclusion

Je crois toujours qu’il est plus judicieux de miser sur une alimentation adaptée et un entraînement optimisé s’inscrivant dans un mode de vie adéquat afin d’atteindre ses objectifs.

 

Les suppléments demeurent un supplément, pas la pierre angulaire de la performance.

 

Tu demeureras toujours la pierre angulaire de tes performances!

L'unique point à savoir sur les Suppléments Sportifs!

22 Partages

22 Partages

84% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce site!
 
Inscris-toi maintenant et télécharges gratuitement mon guide:
"5 Trucs Faciles pour Perdre du Gras!"

OUTILS GRATUITS

PLATEFORME
LOCATION
26, ave. Lafleur Sud,
Saint-Sauveur, Québec
info@acti-v.ca
1-450-744-1715
Fixez un appel téléphonique
  • Facebook Acti-V
  • Google+ Acti-V
  • Google Adresses Acti-V
  • Instagram Acti-V
  • Yelp Acti-V
  • YouTube - Acti-V

Tous droits réservés à Acti-V @2019