Régime Cétogène : Quoi Manger et Pourquoi L’éviter ?



Nouveau régime en vogue qui pourrait supposément m'assurer une perte de poids importante en quelques semaines… Rien qu’en entendant cette phrase, je ne peux que me précipiter et me lancer dans ce programme!


- Mais une telle solution miracle existe-t-elle réellement ?


En tout cas, c’est ce que réclament les publicités du régime cétogène. Mais qu’en disent les spécialistes et surtout quels peuvent être les effets d’un tel régime sur votre santé ? Quoi manger ?


Bien avant de changer mon alimentation et opter pour des recettes cétogènes, je serais bien étonné de découvrir les vérités cachées de ce régime !

- Et sans plus attendre, voici le contenu !


Le régime cétogène, c’est quoi en vrai ?


- Le régime « kéto » ? Mais qu’est-ce donc ?


Eh bien, il s’agit tout simplement du régime cétogène qui prône une faible consommation de glucides au détriment des lipides.


En gros, en optant pour cette méthode de perte de poids, je devrais exclure tous les aliments et produits alimentaires riches en glucides pour conserver un apport MAXIMAL de 50 grammes par jour.


Quoi manger ? Pains, pâtes, céréales, féculents, légumineuses et produits contenant du sucre ajouté seront donc désormais exclus de mes recettes au quotidien. À la place, je consomme essentiellement de la viande, des noix, des œufs, des laitages, tout produit riche en protéine ET SURTOUT TRÈS RICHES EN LIPIDES (beurre, noix de coco, bacon, fromage, etc.).


Dans ce sens, le principe de ce régime de perte de poids reste assez simple : « Je diminue l’apport en glucides pour augmenter les ressources en LIPIDES ».


Selon les promoteurs de ce régime, le fait de réduire considérablement la quantité de glucides ingérés contraint le corps à trouver ses sources de graisses dans nos cellules adipeuses.

C’est un peu comme si votre corps se disait : « Hé, mais où est passé tout le glucose? Eh bien, je suppose que je vais simplement brûler la graisse qui est déjà stockée à la place »!

Le même principe revient avec le régime cétogène.


Suite à une baisse du taux de glucides, le corps puisera ses ressources en graisses stockées un peu partout ce qui entrainera ensuite une perte de poids au niveau de la tour de taille, de la hanche, des cuisses...


- Mais un tel régime n’est-il pas sans danger ? Y aurait-il des vérités cachées sur le régime kéto qui au final me pousseraient à l’éviter ?


Je vous laisse le découvrir avec la suite...


RAISON #1 : Un manque FLAGRANT D’ÉQUILIBRE!


Tout régime qui vous empêche de manger de nombreux types de fruits, légumes et autres aliments vous rendra certainement vulnérable aux carences en vitamines et en minéraux.


C’est pour cette raison que de nombreux médecins ne recommandent que le régime cétogène à très court terme.

En effet, un régime dépourvu de fruits et de légumes entraînera des carences en micronutriments à long terme pouvant entraîner d’autres conséquences très importantes pour votre santé.



- Comme le mentionnent plusieurs nutritionnistes, il manque plusieurs facettes capitales dans ce type d’alimentation.



Par exemple, notons l’absence du groupe d’aliments céréaliers, qui apporte de la vitamine B. Il y a aussi trop peu de fruits et encore moins de légumes puisque ceux qui contiennent des glucides (légumes racines) sont rejetés.


On remarque aussi un manque de fibres alimentaires dont les effets positifs sur la santé ont largement été démontrés au fil des années de recherches.


D’après plusieurs experts, RIEN ne justifie une telle diète, surtout qu’il existe très peu d’études à long terme sur ce régime si strict.

Avec le régime cétogène, votre corps commence à perdre de la graisse, de l’eau et du glycogène, ce qui entraîne la perte d’électrolytes essentiels pour votre corps tels que le sodium, le potassium et le magnésium.

Pour vous donner une meilleure idée de l’état de performance de ce régime, aux États-Unis, un panel d’experts scientifiques a comparé 41 régimes alimentaires sur le plan de leur efficacité concernant la perte de poids et la santé cardiovasculaire.

Leur conclusion vient couper le souffle à plusieurs adeptes cétogène : la diète kéto arrive en bas de course, à la 38e position, tellement elle ne représente pas un bon équilibre pour la santé.

- Une solution NON NÉCESSAIRE!


Parce que le régime cétogène est si restrictif, les experts en santé disent que ce n’est pas un régime approprié à suivre à long terme.


« Le problème est que la plupart des gens vont récupérer une grande partie du poids qu’ils ont perdu dès qu’ils retrouveront les glucides. » déclare Kristen Kizer, nutritionniste au Houston Methodist Medical Center.

De plus, ces types de fluctuations de poids peuvent souvent contribuer à des troubles de l’alimentation, ou pire encore.


Ce régime attire les personnes qui ont des problèmes avec le contrôle des portions et dans de nombreux cas, ce dont ils ont vraiment besoin, c’est souvent plus d’un professionnel qui pourra mieux encadrer leur vie globale et leur offrir un nouveau mode de vie à mettre en place.


Des études antérieures ont comparé des régimes faibles en glucides et faible en graisses en évaluant la perte de poids sur 2 ans.

- RÉSULTAT!?

La perte de poids était d’environ 11 kg (11%) à 1 an et de 7 kg (7%) à 2 ans.

Il n’y avait aucune différence de poids, de composition corporelle ou de densité osseuse entre les 2 groupes à AUCUN MOMENT



Il vaut parfois mieux suivre ce régime cétogène pendant 30 ou 90 jours, suivi d’une alimentation plus équilibrée afin de préserver une bonne santé à long terme.

GUÉRIR LE DIABÈTE AVEC LE CÉTOGÈNE?...

La raison pour laquelle les partisans du cétogène affirment qu’ils peuvent « inverser » le diabète est qu’ils peuvent réussir à sevrer les diabétiques de type 2 de leur insuline.


- Toutefois, la façon dont ils le font est plutôt mensongère. Oui oui ...


C’est un peu comme si l’on retirait le fauteuil roulant à une personne qui en a besoin et qu’on la mettait de force dans un lit pour le reste de sa vie.


- Il est évident que cette personne n’aura plus besoin de son fauteuil roulant si elle ne peut jamais sortir de son lit!


L’intolérance aux glucides des diabétiques n’a pas disparu — ils ne mangent tout simplement pas beaucoup de glucides. Leur diabète n’a pas disparu – il pourrait être aussi grave, voire pire.


Le diabète de type 2 est inversé lorsque vous avez des taux de sucre normaux dans le sang. En d’autres termes, il est inversé lorsque vous n’êtes plus intolérant aux glucides.



Tout diabétique peut maintenir une glycémie normale en mangeant une cuillère à table de beurre; seul un diabétique guéri peut maintenir le même exploit en mangeant une banane.


La bonne nouvelle est qu’il est vrai de mentionner que le diabète peut vraiment être inversé...

En disposant d’une alimentation suffisamment saine, cela peut parfois se réaliser en seulement quelques semaines et parfois sans même constater une perte de poids. Toutefois, le véritable régime pour inverser le diabète est pratiquement le contraire d’un régime cétogène.

Ne vous faites pas influencer!


- Même si certains adeptes essaient de vous convertir en vantant cette diète, la réalité est bien différente…

Malgré les histoires personnelles à succès, les études et les experts de la santé s’entendent pour dire qu’il s’agit probablement du régime le plus strict au monde, dont peu de personnes ont véritablement besoin pour arriver à leurs objectifs personnels.


Bien que la perte de poids soit souvent impressionnante, il faut savoir que la majorité de ce poids perdu est source de votre masse maigre et non de votre masse grasse, c’est-à-dire que vous perdez souvent beaucoup plus d’eau et de protéines musculaires que de votre GRAS TENACE.


Cela engendrait plusieurs complications, dont notamment sur votre métabolisme à long terme – sachant que votre masse musculaire diminue, votre métabolisme diminue – et sur votre santé, compte tenu du grand manque d’équilibre dans ce régime.



RAISON #2 : Des troubles de sommeil incompréhensibles


- Je trouve insupportable de me réveiller au beau milieu de la nuit en ayant peine de trouver du sommeil. Et maintenant que j’y pense, c’est peut-être dû à un problème interne lié à mon alimentation.


Suis-je seulement conscient qu’un excès en apport lipidique et une faible consommation en glucide réunissent largement les conditions pour perturber mon sommeil ?


En étant fan du régime cétogène, il nous sera difficile de comprendre le pourquoi de cette affirmation...


Pourtant, ce n’est pas plus compliqué à comprendre. Le régime cétogène favorise les recettes riches en lipides et protéines dont l’apport en calories vient à :

- 70 % des aliments gras ;

- 20 % des protéines ;

- 5 % des hydrates de carbone.

Avec ces chiffres, je constate qu’en optant pour le kéto, mon corps sera par la suite exposé à une disproportion excessive, et ce même si l’on compare cette méthode à d’autres régimes de perte de poids !

En raison de ce faible taux d’hydrates de carbone (glucides), mon corps devra alors entrer dans un état de cétose pour décomposer rapidement toutes les matières grasses et servir par la suite de combustible.


Et pour me rassurer, je pourrais m’arrêter en me disant :

« Cela n’a rien de dangereux ! »


Or, sans m’en rendre compte, les effets secondaires sont plutôt pénibles.


En effet, pendant des jours et des semaines, je peux ressentir de grandes sensations de fatigue qui me dépasse et qui peut perturber mon sommeil.


Selon la diététiste et nutritionniste Dana Notte de Green Mountain et Fox Run, cette insomnie s’accompagne à tous les coups d’un état grippal si fréquent baptisé « grippe cétogène ». Sur le long terme, cette grippe peut mener à un déséquilibre dans la perte de poids et une dysménorrhée.

John Freeman, Pierangelo Veggiotti, Giovanni Lanzi et Anna Tagliabue, «The ketogenic diet: from molecular mechanisms to clinical effects», Epilepsy Research, vol. 68, no 2,‎ février 2006, p. 145–180


- Et moi, je n’ai pas envie d’attraper la grippe pour perdre du poids !


C’est pourquoi il me sera plus bénéfique d’opter pour d’autres recettes et méthodes plus rassurantes comme le programme Microbiome ou encore un entrainement à distance !


RAISON #3 : Le cerveau embrumé


Quand la cétose atteint son sommet, notre corps cesse alors de puiser du carburant et se met au travail pour brûler rapidement les graisses. Ce processus conduit à la formation des cétones essentielles aux cellules constitutives du cerveau comme source d’énergie.



Or, notre cerveau a besoin d’une quantité journalière de 100 grammes de glucides pour pouvoir bien fonctionner. Le régime cétogène a du mal à produire une telle quantité rapidement. Et donc, le temps que mon corps réalise toute la transformation, mon cerveau peut en pâtir !


Les recettes du kéto sont à l’origine du brouillard de cerveau et peut-être d’autres dérèglements au niveau des organes, des muscles, de la production d’hormones, des anticorps et des neurotransmetteurs…


Et quoi encore… ?


- Quoi manger pour accélérer ma perte de poids ?


C’est souvent la phrase mythique des fans du régime cétogène sans se rendre compte du danger que peut présenter cette méthode sur leur état de santé. Toujours à la suite des impacts du kéto sur le cerveau, il peut être à l’origine d’une augmentation du stress chez certains sujets.


- LE STRESS, encore le stress ! On en a déjà assez de même...


Ce n’est d’ailleurs pas aussi étonnant que ça en sachant qu’il est plus restrictif que les régimes Paléo et Atkins !

En exposant mon corps à un tel régime restrictif, je l’incite à déclencher l’état d’urgence menant vers un état de stress sans raison particulière. Il produit alors une quantité plus importante de cortisol surnommé « l’hormone du stress » et réduit la production de la sérotonine, l’hormone régulatrice de l’humeur.


- Je ne suis pas prêt de devenir plus vieux/vieille avec des rides naissantes sur le visage !

RAISON #4 : Des effets sur l’appétit… une cause évidente


C’est bien évident, le fait de suivre le régime cétogène a des effets réels sur mon appétit.


« QUOI MANGER ? »…

C’est la phrase qui se répétait sans cesse dans ma tête à une certaine période de ma vie quand je pensais que le kéto n’avait rien de mal en soi. À longueur de journée, on retrouvait dans mes recettes des aliments riches en lipides et protéines sans glucides.


Mais maintenant qu’on y parle, je me rends compte qu’en excluant la plupart des produits alimentaires riches en glucides, ils deviennent plus attirants à mes yeux...


C’est logique ! J’ai tout simplement envie de goûter à l’interdit et pourrais ensuite avoir du mal à reprendre le contrôle de mon alimentation. J’aurai alors plus de chance de consommer ces aliments et me gaver des fringales de tout genre…


Ce genre de méthode ne fera qu’augmenter mon poids et rarement faire diminuer efficacement le chiffre sur la balance !

- Pour pallier ce problème, il n’y a rien de mieux qu’un régime équilibré et bénéfique pour le transit intestinal!


RAISON #5 : Plus de temps passé aux toilettes…


Comme que les recettes du kéto bannissent les céréales ainsi que de nombreux fruits et légumes au menu, mes intestins risquent de devenir plus paresseux.


Et comme il sera difficile de fournir une quantité nécessaire de fibre dans mon alimentation au cétogène, je risque de passer plus de temps aux toilettes…


Mis à part le fait d’être incommodante, la constipation est le signe que mes intestins ne sont pas en bon état. Contrairement à ce régime, l’alimentation Microbiome prend bien soin de mon système intestinal tout en me permettant de perdre quelques livres en 8 semaines !


RAISON #6 : Une fragilisation des os


- Comment est-ce possible ? Suivre le régime cétogène peut-il conduire jusqu’à la fragilisation de mes os ? Ses dangers peuvent en arriver là ?


Traduite de la sorte, notre façon de percevoir les dangers du kéto peut être un peu fort, pourtant, à long terme, ce n’est que la triste vérité.

En effet, les cétones produites à l’issue du régime kéto sont très acides. Et une fois arrivées dans le sang, ces substances deviennent encore de plus en plus acides. Pour neutraliser un taux élevé en acidité, le corps se sert du calcium.


- Et où va-t-il en chercher ?

Dans mes os !


Et comme je sais qu’une perte importante de calcium peut réduire la densité osseuse et causer l’ostéoporose, le kéto peut bien fragiliser mes os.


Chez les jeunes enfants, le manque de glucides peut se matérialiser avec un dérèglement de la croissance osseuse.

Kossoff EH, Pyzik PL, Furth SL, Hladky HD, Freeman JM, Vining EP Kidney stones, carbonic anhydrase inhibitors, and the ketogenic diet. Epilepsia. 2002; 43:1168-1171.


RAISON #7 : Un risque de déshydratation…


Le régime cétogène peut-il nous faire perdre du poids ? En montant sur la balance, je suis bien heureux de voir mon poids diminuer avec des recettes kéto.


Alors, en répondant à la question, je peux dire que « oui, j’ai perdu du poids ! »… Mais, est-ce la bonne question à se poser ?



- J’ai certes perdu du poids, cependant, la balance ne précise pas ce que mon corps a réellement perdu…


En fait, j’ai surtout perdu de l’eau!... Une quantité importante d’eau


Avec le régime cétogène, le corps décompose surtout des protéines afin de produire de l’énergie. Cette décomposition mène à l’évacuation de plusieurs particules d’azote qui circulent librement.


Étant toxiques, ils réveillent une envie d’évacuation qui se matérialise par le fait de vouloir uriner. Et plus j’urine fréquemment, plus je perds du poids... ou pour être plus précis de l’eau !


RAISON #8 : Un effet pervers ?


J’ai du mal à y croire, mais le régime cétogène peut avoir un effet pervers à long terme, au pire me faire encore PLUS GROSSIR !


Récemment, des chercheurs en provenance de l’Université de Yale ont effectué des travaux sur le régime cétogène qu’ils ont même publié dans la revue « Nature Metabolism ».

Ces travaux veulent mettre en doute la fiabilité des effets positifs proposés par le cétogène, surtout à long terme. Ils soulignent qu’un effet inverse est bel et bien possible.


L’étude scientifique s’est portée sur des souris ayant suivi un régime kéto pendant plus d’une semaine. On a alors constaté que leurs corps consomment plus de graisses qu’ils n’en brûlent. Elles ont également perdu des cellules T gamma delta qui protégeaient la graisse, une situation favorisant le développement du diabète et de l’obésité.


On notera même une possibilité de développer des CALCULS RÉNAUX.

Kossoff EH, Pyzik PL, Furth SL, Hladky HD, Freeman JM, Vining EP Kidney stones, carbonic anhydrase inhibitors, and the ketogenic diet. Epilepsia. 2002; 43:1168-1171.


Mais alors, quoi manger pour perdre du poids ?


Il n’y a rien de mieux que les méthodes naturelles pour favoriser une perte de poids importante tout en restant en bonne santé.


- Et je me demande alors quoi manger si le régime kéto cache un danger imminent pour ma santé ?


Dans la recherche du régime parfait et des recettes idéales pour perdre du poids, il me suffit de suivre ces quelques règles :


1. Toujours garder un équilibre entre apport en glucides, protéines et lipides !


2. Manger plus de fruits et de légumes sans supprimer définitivement les céréales et produits riches en glucides de votre alimentation !


3. Consommer des aliments riches en protéines afin de favoriser l’augmentation des muscles et réduire les graisses !


En principe, pour perdre efficacement du poids, je n’ai aucunement besoin de suivre des diètes et régimes stricts…

Il suffit de « GARDER UN ÉQUILIBRE DANS SON ALIMENTATION » !


Pour vous le prouver davantage, je vais vous citer quelques passage de notre tout nouveau livre «Quel Régime Choisir ?» que vous pouvez obtenir GRATUITEMENT à votre domicile si vous faites partie des 1000 premiers lecteurs ! Pour ce faire, cliquez ici !!

Conclusion!

Si nous résumons le tout, avec ce régime, votre métabolisme pourrait ralentir, vos hormones de stress augmenter, vos hormones de croissance musculaire diminuer et vos douleurs osseuses augmenter. 


Vous pourriez également vous sentir moche, lent, grincheux… et peut-être même malade.


Envisagez-vous toujours ce régime pour parvenir à vos fins?


Si c’est toujours le cas, vous devez ABSOLUMENT jeter un œil à notre article qui illustre bien les 9 DANGERS PRINCIPAUX de cette diète stricte


Solution : Le Microbiome, le meilleur moyen de perdre du poids


Maintenant que je connais les risques encourus avec le régime cétogène, je suis en train de réfléchir à un autre moyen plus sûr pour accentuer ma perte de poids.


Une méthode simple, facile à suivre, pratique et qui permet réellement de perdre des livres, le programme Microbiome propose une solution idéale à la perte de poids sans danger. Et en plus de tout cela, il prend soin de mon transit intestinal !


Avec le programme Microbiome, je ne perds pas seulement du poids, mais surtout des GRAISSES à long terme.


Que dois-je comprendre du programme Microbiome ?


Un programme clé en main qui s’étale sur seulement 8 semaines, le programme Microbiome m’apprend à manger correctement sans restriction d’un groupe d’aliments précis. Il améliore ma capacité de perte de poids en favorisant le développement des bonnes bactéries dans les intestins.


Ces bactéries sont responsables du bon fonctionnement de la digestion, la combustion des graisses et donc de la perte de poids. Avec cette méthode, je ne risque :

  • Aucune insomnie !

  • Aucune inflammation !

  • Aucune fatigue !

  • Aucune déshydratation !


Et voilà :)

Bonne continuité à vous chers et chères activistes !

OUTILS GRATUITS

PLATEFORME
  • Facebook Acti-V
  • Google+ Acti-V
  • Google Adresses Acti-V
  • Instagram Acti-V
  • Yelp Acti-V
  • YouTube - Acti-V
LOCATION
26, ave. Lafleur Sud,
Saint-Sauveur, Québec
info@acti-v.ca
1-450-744-1715
Fixez un appel téléphonique

Tous droits réservés à Acti-V @2020