Douleurs Au Dos et Nerf Sciatique - Voici Les 3 Solutions!

Mis à jour : 23 août 2019


Êtes-vous pris avec des maux de dos, de coup ou de nerf sciatique? Si c’est le cas, le texte suivant pourra vous aider à mieux comprendre votre douleur et comment la régler.

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer votre douleur au dos. Tout d’abord, il peut s’agir d’une mauvaise posture, d’entorse, d’hernie discale, d’arthrose, de soudure vertébrale et bien plus encore. Du fait même, ces problématiques peuvent en entraîner d’autres.


Commençons dont par comprendre votre colonne vertébrale!





Votre Colonne Vertébrale...



Comme vous pouvez voir, la colonne vertébrale se sépare en plusieurs section. Il y a une partie cervicale, dorsale (thoracique), lombaire, sacrum et coccyx.


Chaque partie à sa particularité et son fonctionnement. Voyons les 3 parties les plus intéressantes.


Il y a 7 vertèbres cervicales. Les 2 premières servent de support pour votre tête. Les 5 autres permettent de faire les rotations de la tête sur le côté, sa flexion avant et latéral ainsi que son extension.


Il y a 12 vertèbres dorsales ou autrement appelé thoraciques. Ces vertèbres vous permettent de faire des rotations du tronc, la flexion avant, l’extension de la colonne ainsi que les flexions latérales.


Il y a 5 vertèbres lombaires. Ces vertèbres vous permettent d’effectuer des mouvements de flexions avant, d’extensions dorsales ou de flexions latérales.


Chaque section, de votre colonne, vous permettent d’effectuer certains mouvements et d’autres non. Souvent, lorsque vous vous blessez, c’est que vous avez effectué un mouvement qui va à l’encontre de cette section et que les muscles et les autres structures autour ont réagit pour vous protéger.


Un déséquilibre musculaire peut aussi être une cause de ces blessures. Voyons en détails les blessures les plus répandues.



L'entorse:

Une entorse que se soit dans la région vertébrale, ou à la cheville, reste la même résultante. Elle provient d’un incident portant une distorsion brutale de l’articulation créant une élongation ou une déchirure partielle ou complète du ligament reliant cette articulation.


Par exemple, lors d’un accident où la tête se projette rapidement vers l’avant, il peut y avoir un allongement des ligaments au niveau cervicale créant une élongation ligamentaire et ainsi causer l’entorse cervicale.

Le principe est le même concernant l’entorse thoracique ou lombaire, la seule différence est que la douleur va se faire ressentir dans la zone atteinte.


-Si vous avez déjà entendu le terme « se faire un tour de rein », je vous le confirme, il est simplement impossible que les reins fassent des tours sur eux-mêmes!


Il s’agissait d’une simple figure verbale afin de pointer la douleur au bon endroit. Plus souvent, le tour de rein s’explique par une entorse lombaire puisque la douleur apparaît brusquement et au niveau des reins.



L'hernie Discale


Entre chaque vertèbre, vous retrouvez un petit disque permettant les mouvements, l’absorption des chocs et le maintien de votre colonne vertébrale. Ce disque est formé par un anneau fibreux, formant le disque, et un noyau gélatineux qui se retrouve au centre de l’anneau dispersant le disque en fonction du mouvement effectué.


L’hernie discale est la résultante d’une pression trop importante sur celle-ci créant une diminution de son épaisseur.


Si l’impact est trop fort ou est à contre mouvement des vertèbres, il peut y en résulter une hernie discale sortante de façon latérale ou postérieur. Celle-ci est écrasé, mais tellement qu’elle ressort des vertèbres et peut engendrer d’autres problématiques tel que la compression des nerfs rachidien.


De ce fait, vous pouvez ressentir de l’engourdissement, du picotement, une douleur aiguë ou chronique selon la gravité de l’hernie. Vous pouvez la ressentir directement dans les sections des vertèbres atteintes ou bien dans la région que les nerfs touchés sont.


Par exemple, il est souvent remarqué que, lors d’une hernie discale situé au niveau lombaire, le nerf sciatique peut s’endolorir et se propager tout au long de la jambe. Cet effet est causé par l’hernie qui écrase la racine du nerf sciatique et qui propage la douleur tout le long du nerf et ce jusqu’à l’extrémité du nerf.

- «Mais comment une hernie peut se créer?» me direz-vous...


Elle peut en résulter d’un mouvement venant à l’encontre des mouvements permis de la zone atteinte, par un déséquilibre musculaire important ou par dégénérescence.


La première cause est la plus fréquente.


Par exemple, lorsque vous faites des rotations avec le tronc de votre corps, la plupart du temps, il y a une torsion qui se crée au bas du tronc, ce qui vient à l’encontre des mouvements possibles par les vertèbres lombaires. À long terme ou par une rotation trop importante, une hernie discale peut en découler puisque la pression aura été trop importante sur le disque.

La deuxième cause est aussi connue par plusieurs. Un déséquilibre musculaire peut augmenter la mobilité des vertèbres ou la diminuer produisant ainsi une trop forte pression sur certains disques et pour d’autres trop de mobilité pouvant apporter des risques d’entorse ou d’hernie.


La dernière est mois rapporté, mais est aussi très importantes à considérer. Il est connu que plus vous vieillissez, plus votre colonne vertébrale diminue en longueur puisqu’avec le temps, les disques diminue leur épaisseur dût à leur sur-utilisation avec les années.


Vous pouvez retrouver ces facteurs pour chaque section de la colonne vertébrale soit pour les vertèbres cervicales, thoraciques ou lombaires.



L'arthrose

L’arthrose, dans son cas, se caractérise par la dégénérescence du cartilage osseux des vertèbres créant ainsi des raideurs, de la douleur ou un dysfonctionnement de l’articulation atteinte.


Elle peut se déclarer par un manque de souplesse, d’élasticité ou de glissement entre les deux structures osseuses ou simplement par un surpoids diminuant ainsi le support abdominal et produisant trop de pression sur les vertèbres.


Elle peut se développer de façon précoce lors d’un dommage accidentel ou de sur-utilisation qui aurait détérioré le cartilage de l’articulation atteinte.


Pour finir, elle peut se produire simplement par des dispositions génétiques non contrôlable. Cette cause est moins facile à prévenir contrairement aux autres causes puisque vous ne pouvez pas changer l’atteinte de votre cartilage.


TOUTEFOIS, vous pouvez ajuster votre posture et vos habitudes de vie afin de diminuer vos douleurs et de stabiliser la problématique.



RÉSUMONS CE QUE NOUS AVONS VU JUSQU'ICI:


Jusqu'ici, vous avez pu remarquer les blessures pouvant causer vos douleurs dans toute votre colonne vertébrale.


Par contre, il peut s’agir de d’autres problématique, donc il est très important de consulter un médecin avant de s’embarquer dans un plan de réadaptation afin de savoir la vraie cause de la douleur.


Comme mentionné plus haut, ces problématiques peuvent amener à d’autres douleurs tel que l’écrasement des racines nerveuses des nerfs se trouvant près des vertèbres atteintes. La sciatalgie est l’une de ces résultantes.

- À ce propos, «Qu’est-ce que la sciatalgie?»


Une sciatalgie est une douleur ressentit du nerf sciatique pouvant se promener du bas du dos jusqu’aux orteils et ce, selon la racine affectée.


Il y a 3 causes possibles de votre sciatalgie, mais regardons plus en détail la plus fréquentes, celle produit par une hernie discale.


Comme mentionnée plus haut, une hernie discale situé entre la 5e vertèbre lombaire et la 1ere vertèbre du sacrum peut amener une pression sur les racines nerveuses du nerf sciatique et ainsi causer une sciatalgie.


Vous décrivez souvent cette douleur comme étant un choc électrique ou une sensation de brûlure tout au long du côté postérieur de la jambe. La gravité de l’irritation des racines crée de différentes sensations.


Vous pouvez la ressentir du bas du dos à la fesse, comme du bas du dos aux orteils ou de la fesse à la cuisse, mais ce, toujours du côté postérieur de la jambe.


Habituellement, votre douleur peut se résorber seul ou avec un ajustement de vos habitudes de vie.



Comment régler vos maux de dos?


Tout d’abord, faites-vous faire une analyse posturale par un Kinésiologue afin de comprendre d’où vient votre problématique.


À la suite de cette analyse, vous pourrez obtenir les bons exercices d’étirements et de renforcements pour votre douleur. De plus, d’analyser votre posture au travail serait bénéfique puisque c’est souvent celle-ci qui crée vos contraintes.



Quoi faire comme exercices?


Tout dépend de la zone de la colonne vertébrale atteinte puisque les muscles sont différents pour chacune d’entre elles.


Tout d’abord, éviter d’être trop souvent assis, de croiser les jambes, d’être penché vers l’avant et si votre métier vous empêche d’être souvent en mouvement, faites des petites pauses afin de permettre à votre corps de retrouver sa bonne position naturelle.


Voyons qu’est-ce qui est à favoriser en fonction de votre région blessée:


  1. Région cervicale : Pour la plupart d’entre vous, vos douleurs au cou sont souvent dues à une projection de la tête vers l’avant. Il vous faut relâcher les muscles du devant du cou et de renforcir les muscles extenseurs du cou.

  2. Région thoracique : Les douleurs que vous pouvez ressentir dans la région thoracique viennent souvent d’une trop forte tension des muscles avant créant ainsi un enroulement de votre haut de corps vers l’avant. Pour aider à améliorer votre condition, il faut étirer vos pectoraux, vos deltoïdes antérieurs, vos trapèzes supérieurs et renforcir tous vos muscles du dos pour avoir un meilleur support.

  3. Région lombaire : La plus grande source de douleur vient du fait que vous manquez d’abdominaux. Mais cela dit, il ne s’agit pas de faire plus de redressements assis, mais plutôt de renforcir votre gaine abdominale afin d’assurer un maintient de la colonne adéquate. Il faut aussi étirer vos fléchisseurs de la hanche ainsi que vos muscles de colonne lombaire.


Voilà quelques bons conseils pour adopter une posture adéquate assise.



Voyez-vous les contraintes que vous occasionnez à votre colonne selon la position dans laquelle vous êtes?



CONCLUSION!


Il est primordial de bien vous positionner afin de diminuer vos risques de développer des problèmes de dos ou bien pour simplement améliorer votre condition suite à une blessure.


Sinon, il existe 3 POINTS CLÉS pour éviter vos douleurs:


  1. Consulter un professionnel de la santé tel qu'un physiothérapeute, ostéopathe ou chiropraticien afin d'évaluer la gravité de votre blessure.

  2. Consulter un Kinésiologue afin d'évaluer votre posture et pour ensuite obtenir un plan d'exercice approprié à votre situation et à vos douleurs ressenties.

  3. Faire les efforts pour améliorer votre condition actuelle!


Si vous suivez ces 3 POINTS CLÉS, vous éviterez de nombreuses douleurs très rapidement!


Pour fixer une consultation téléphonique gratuite avec l'un de nos Professionnels de la Santé, simplement cliquer ici!


Et si vous ne savez pas par quel chemin débuter, pourquoi ne pas profiter de notre 14 jours de garantie de remboursement et essayer notre Programme Mission Microbiome.


Bonne récupération! :)



#douleursdedos #nerfsciatique #solution #herniediscale

298 vues

OUTILS GRATUITS

PLATEFORME
  • Facebook Acti-V
  • Google+ Acti-V
  • Google Adresses Acti-V
  • Instagram Acti-V
  • Yelp Acti-V
  • YouTube - Acti-V
LOCATION
26, ave. Lafleur Sud,
Saint-Sauveur, Québec
info@acti-v.ca
1-450-744-1715
Fixez un appel téléphonique

Tous droits réservés à Acti-V @2020