top of page

Comment Diminuer Votre Stress Et Augmenter Vos Performances? [État De Flow]


diminution du stress et augmentation des performances, état de flow


Le stress et l'anxiété peuvent incommoder tout le monde, même vous. OUI, VOUS!


Heureusement, j'ai une solution à vous offrir! Que ce soit au niveau de la santé, de la perte de poids, sur le plan personnel ou professionnel, diminuer son stress est une excellente stratégie afin d'augmenter drastiquement ses résultats.


Vous allez voir, mes trucs sont super simples et font pas mal de sens!




LE STRESS ET L'ÉTAT DE FLOW...


Pour commencer, afin de mieux comprendre l'importance de diminuer votre stress, j'aimerais vous compter une petite histoire personnelle...


Si vous ne le saviez pas déjà, j'ai écrit un roman intitulé Quel régime choisir?


performance

Habituellement, écrire un livre prend beaucoup de temps. Dans mon cas, je ne voulais pas prendre plusieurs années pour le faire, donc je me suis dit ''Ok, je suis capable d'en prendre!'' Je voulais de la performance.


Finalement, j'ai écrit un livre en quelques mois seulement. J'ai condensé le plus possible pour avoir la chance d'écrire un livre et de le sortir rapidement pour que vous puissiez en bénéficier.

Au début, je ne savais pas dans quoi je m'embarquais, mais pas du tout!


Oui, je connaissais bien mon sujet, mais écrire un roman de 230 pages, c'est pas mal plus de travail que j'aurais pu l'imaginer!


La majorité de mon entourage me disait :


"Si tu écris un livre, tu es mieux de t'associer avec un écrivain ou quelqu'un qui écrit à ta place. De mettre tes idées en messages vocaux, tu lui fournis et il va écrire à ta place. Ça va être bien plus simple. Tu n'aurais pas toute la mise en page à faire, etc...''

C'est vrai que je connaissais bien mon sujet, mais absolument rien à la mise en page!

mise en page, travail

Je me suis lancé quand même et j'ai dit ''Non, je veux le faire tout seul! Je suis capable!''



LE STRESS INCONSCIENT


Et, à ce moment-là, j'ai développé un problème...


stress inconscient

L'avantage est que je me suis rendu compte de ce problème, j'en ai pris connaissance. Depuis le jour où j'ai décidé d'écrire seul mon livre, mes mains deviennent super humides dès que je suis stressé. J'ai d'ailleurs déjà fait un Facebook live à ce sujet.


C'était devenu vraiment intense.


Lorsque je me réveillais le matin, mes mains étaient moites. Je me couchais le soir, mes mains étaient moites. C'était pas super agréable disons!

C'est pour ça qu'encore aujourd'hui j'ai souvent une serviette à côté de moi, vous imaginez?


Et tout ça est inconscient. Ça veut dire que mon état de stress, mon niveau d'anxiété augmente sans même que je le sache. Je me pense relaxe et boom, mes mains disent ''Non, tu ne l'es pas''!


J'imagine qu'il y en a d'autres qui sont comme moi. D'autres qui ont des palpitations, des crampes intestinales, des nausées ou des sueurs froides comme dans mon cas au niveau des mains.

palpitations, stress

Étrangement, chez certaines personnes, c'est l'effet inverse.


Dans leur tête, elles se disent ''Je ne vais pas bien présentement; je suis stressé'', mais leur corps ne ressent aucun symptôme physique.


Dans ce cas, tout se passe au niveau du mental.


problème, solution

Bref, peu importe que vous ressentiez des symptômes physiques ou que seulement des pensées stressantes vous traversent, je vais vous expliquer ce qui est venu à la rescousse de mon problème.


En espérant que ça puisse vous aider également!



LA SOLUTION POUR DIMINUER VOTRE STRESS


Tout part d'un même concept qui revient toujours.


Il s'agit de l'état de ''FLOW'', le ''FLOW STATE'' en anglais.


C'est quoi exactement l'état de ''flow''? En gros, c'est le moment de notre vie où nous sommes le plus en bonheur avec nous-même.


plein potentiel, bonheur

C'est ce qu'on essaie de viser en tout temps. Rappelez-vous le moment le plus heureux de votre vie. Imaginez le moment où vous vous êtes le plus accompli, où vous vous sentiez le plus fier, à votre apogée, à votre plein potentiel.


Vous étiez assurément en plein dans votre état de ''FLOW''! Habituellement, les gens croient à tord que l'état de low représente un moment lorsqu'ils étaient dans un état réceptif. C'est-à-dire quand ils étaient au neutre, dans un état de confort, de relaxation.


Par exemple, "Mon meilleur moment est lorsque j'étais en voyage sur une plage. J'étais tellement bien!''


Souvent, les réponses ressemblent à ça. Aussi bizarre que ça puisse paraître, les études scientifiques disent que ce n'est pas vrai que LE moment où on se sent le plus accompli, le plus ''en bonheur'' est dans un moment de relaxation, dans un état passif...


Ce n'est pas nécessairement dans nos moments réceptifs, mais plutôt lorsqu'on est EN ACTION...



QUELLE SORTE D'ACTION POUR DIMINUER LE STRESS?


C'est là que ça devient intéressant!


relever un défi, bonheur

Le moment où on est le plus ''en bonheur'' et donc, celui dans lequel on aura le plus de résultats parce qu'on sera moins stressé, est le moment où on accepte de relever un défi qui nous définit.


Un challenge qui est EXACTEMENT fait pour nous. Voici plusieurs exemples de challenges qui peuvent vous définir en fonction de vos compétences et de vos champs d'intérêts:


Vous avez déjà fondé une petite entreprise, vous avez peint une superbe toile, vous avez écrit un roman, vous avez fait beaucoup de bénévolat ou, encore, vous avez tenté l'ascension du Mont Everest et vous y êtes arrivé (on ne sait jamais!).

Le moment où vous avez volontairement fait des efforts et, qu'au final, vous avez réussi, bat haut la main le moment de bonheur que vous avez ressenti assis sur une plage à ne rien faire.

Lorsqu'on accompli une tâche en sentant que nous ne faisons qu'un avec le défi. Lorsqu'on donne naissance, par exemple. On se positionne volontairement dans une situation d'effort afin de réussir un défi qu'on peut surmonter.


C'est ce genre de bonheur volontaire qui diminue le plus le STRESS et qui améliore le plus l'état de bien-être.


stress, bien-être

Ce qui augmente automatiquement les performances que vous allez avoir.



COMMENT ÊTRE DANS NOTRE ÉTAT DE FLOW?


Comment est-ce qu'on peut nous-même s'impliquer pour atteindre cet état de bonheur?


Débutons avec un exemple.

tâches ménagères

Disons qu'il faisait très beau la fin de semaine dernière. Peut-être que le gazon était très long chez vous. Il fallait passer la tondeuse, faire le ménage, faire le lavage...


Certaines personnes seront super motivées à accomplir ce genre de tâches quotidiennes tandis que d'autres vont procrastiner, reporter à plus tard.


C'est le même phénomène qui se produit quand on parle de la PERTE DE POIDS.


On s'entend que, pour les personnes qui procrastinent, ce n'est assurément pas parce qu'ils se sentent dans un état de bonheur.


Pourquoi donc certains repoussent toujours à plus tard les tâches ménagères ou différentes choses de leur vie tandis que d'autres passent rapidement à l'action?

Évidemment, j'explique l'importance du mental dans le Défi Perte de ventre


mental, résultats

D'ailleurs, dès les premières journées de la semaine préparatoire, j'aborde l'aspect "mental" de la réussite. Parce que oui, pour obtenir les meilleurs résultats possibles au niveau de la perte de poids, vous devez absolument débuter en travaillant sur le mental.


Si vous n'avez pas le mental nécessaire pour amorcer votre perte de poids, vous allez vous y prendre tout croche!


Vous allez plus facilement tomber dans un état d'anxiété ou à l'inverse, dans un état de procrastination en remettant sans cesse au lendemain.


Comment faire pour se repérer? Tout dépend de votre état de flow.



L'ÉTAT DE FLOW EN DÉTAIL


Il est prouvé que, lorsqu'on fait des efforts volontaires, la satisfaction qui en ressort est indescriptible.


C'est là qu'on va être le plus performant et c'est aussi là qu'on va oublier notre stress. Mais comment être le plus souvent possible dans cet état de performance?


Regardez bien cette image.




L'image ne donne pas nécessairement de trucs précis sur comment réussir à atteindre l'état de "flow'', mais elle vous permet de comprendre comment vous pouvez vous y repérer.


L'interprétation va comme suit:


Tout dépend d'abord de votre niveau de compétence (l'axe horizontal) et du niveau de difficulté du défi ou de la tâche à accomplir (l'axe vertical).

Si vous désirez vous rendre à l'état de ''flow'' qui est en haut à droite, vous devez aller chercher le plus gros défi possible associé à votre niveau de compétence.


Par exemple, quand j'ai écrit mon livre et que j'ai essayé de le terminer le plus rapidement possible en offrant la meilleure qualité possible, je me suis mis une tonne de pression.


  • Premièrement, je ne suis pas écrivain.

  • Deuxièmement, j'aime écrire, mais je n'avais jamais écrit de livre, donc je n'avais pas vraiment d'expérience.

  • Finalement, je m'étais donné comme défi d'écrire environ 50 pages par jour, ce qui est totalement impossible.


compétences, écrivain

Le niveau de difficulté de la tâche était donc au plus élevé et mes capacités étaient au plus faible. Même si je suis un bon kinésiologue, que je m'y connais énormément en nutrition, en entraînement et en santé, mes compétences en tant qu'écrivain étaient très faibles.


Surtout pour réaliser mon défi dans un laps de temps très court...


À ce moment-là, si on se fie au schéma de l'image, je me situais à gauche complètement sur l'axe de la compétence perçue et le niveau de difficulté du défi était élevé donc complètement en haut sur l'axe vertical.

axes, compétences

Le résultat est que je me suis retrouvé dans un état d'anxiété assez intense.


Cela a affecté l'humidité de mes mains, mais ça aurait tout aussi bien pu affecter mon énergie, ma digestion, mon sommeil et/ou mon humeur.


Je risquais même la dépression à long terme.



COMMENT CHANGER SON ÉTAT DE FLOW?


Qu'est-ce que j'aurais pu faire pour me sentir mieux et devenir plus près de mon état de ''flow''?


Comme je n'avais pas beaucoup de compétence pour effectuer cette tâche précise et que ma confiance en moi face à l'écriture d'un livre était basse, mon niveau de compétence perçue était faible.


J'aurais pu, par contre, abaisser le niveau de difficulté de la tâche.


Ce qui m'aurait amené dans l'état de préoccupation. L'état dans lequel on ne se sent pas vraiment anxieux, mais qu'on est quand même incapable de s'enlever notre défi de la tête.
préoccupation, anxiété

C'est dans ce même état qu'on ne se fait pas assez confiance et qu'on se pose beaucoup de questions.


Si j'avais abaissé encore davantage le niveau du défi, je me serais retrouvé en état d'apathie, d'indifférence.


C'est l'état dans lequel on se situe quand nos compétences perçues sont faibles et que le niveau du défi l'est tout autant.


Admettons maintenant qu'on se déplace vers la droite sur l'axe de la compétence perçue. C'est-à-dire qu'on augmente notre confiance en soi, nos capacités ou nos connaissances par rapport à une tâche donnée.


Par exemple, disons que je suis un jeune ingénieur sortant de l'école...


Mon but ultime dans la vie est de construire des ponts, mais je n'ai pas encore tout-à-fait assez d'expérience de travail.


expérience de travail

Un jour on me dit: ''Ok Yohann, ce qu'il faut que tu fasses aujourd'hui est simple. Tu dois créer des montages en blocs Lego.''


Mon niveau de compétence est moyen et le niveau de la tâche est extrêmement faible. À ce moment-là, je vais m'ennuyer et ce n'est pas dans l'ennui qu'on est le plus performant et qu'on vit le plus de bonheur.

On peut facilement s'imaginer que je risque de tellement m'ennuyer que je vais finir par procrastiner.


Les tâches vont s'accumuler et il faudra probablement que je réalise toutes les tâches en même temps à la dernière minute.


procrastination, ennui

Ce qui était trop facile pour mon niveau de compétence au départ finirait par me propulser dans un état d'anxiété en accumulant trop de tâches à cause de la procrastination dû à l'ennui.


Le niveau de difficulté augmenterait drastiquement et mon niveau de confiance à réaliser toutes ses tâches dans un court échéancier serait faible.



EXEMPLE DE L'ÉTAT DE RELAXATION


Supposons que je sois plutôt un ingénieur sénior qui construit des ponts depuis 15 ans et qu'on me donne le même défi en blocs Lego.


Je me retrouverais alors dans un état de relaxation.


Très haute compétence perçue et niveau de difficulté du défi très faible. C'est dans cet état qu'on procrastine vraiment le plus.


Finalement, ça aboutirait exactement au même résultat que dans l'exemple précédent, soit à l'anxiété (pour les mêmes raisons énumérées plus haut).


confort, contrôle

Bref, si notre niveau de compétence perçue est très élevé et que la difficulté du défi est plutôt élevée, dans la moyenne disons, on se retrouve dans un état de contrôle, de confort.


D'après les études scientifiques, on se retrouve à environ 70% du temps dans cette zone de confort.


Il s'agit d'une zone dans laquelle on est en sécurité. On sait ce qu'on vaut, on connait le genre de tâches qu'on est capable de bien réaliser.


On va toujours s'attaquer à ce niveau de défi parce qu'on sait qu'on peut le faire.


Habituellement, la zone de confort est adaptée à notre niveau d'expérience, surtout en fonction du nombre d'années.


tondre la pelouse

Donc, si on imagine que ça fait plusieurs années que je sais comment bien tondre une pelouse et qu'on me dit que je devrai tondre un terrain très grand, le niveau du défi sera plutôt moyen.


Comme je tonds des pelouses depuis une bonne quinzaine d'années, je serai en total contrôle de la tâche. Je ne dépasserai pas ma zone de confort.


Et bien, comme vous l'avez probablement deviné, la pire chose qui pourrait arriver à un être humain serait de rester piégé dans cette zone de confort.


Pourquoi? Car pour lui, JAMAIS il ne serait possible d'atteindre son état de ''flow''.


L'idéal serait de se créer nous-même l'état de ''flow''. De se dire, ''Je suis capable de faire ça, maintenant, je vais y aller une étape à la fois et augmenter le défi''!


Sachant qu'on possède des compétences élevées, il faudrait volontairement s'attaquer à des tâches de niveau élevé qu'on a confiance de pouvoir réaliser.


Si par contre le défi est trop grand, que le niveau de difficulté est trop élevé pour nos capacités, on risque de tomber dans un état d'anxiété comme vous l'avez lu plus haut.



LE TRUC POUR DIMINUER VOTRE STRESS


Un petit truc qui fonctionne vraiment bien: Diviser les trop gros défis en plusieurs petits défis.

diviser, défis

Par exemple, si vous aviez 30 livres à perdre, il ne faut absolument pas viser le 30 livres dès le début.


Imaginez que pour y arriver vous vous inscriviez dans un programme comme notre Défi Perte de ventre et, qu'au bout d'une semaine, vous n'aviez perdu "que" 3 livres...


Vous seriez découragé et probablement stressé. Pourquoi?


Parce que perdre 30 livres en 1 mois est un défi de niveau extrêmement élevé et que votre niveau de compétence (confiance en soi) viendrait de diminuer parce que vous auriez seulement perdu 3 livres en une semaine.


Vous auriez plutôt avantage à diviser votre objectif en petits défis...

période de temps, réalisable

Disons, perdre 2 livres à chaque semaine sur une plus longue période de temps. Ce serait plus facilement réalisable et vous ne seriez pas découragé de ne pas y arriver.


En diminuant le niveau de difficulté du défi et en augmentant le niveau de compétence (confiance), vous ne seriez jamais dans la zone d'anxiété et vous vous rapprocheriez davantage de la zone d'éveil.


Quand vous auriez acquis plus de compétences, de connaissances et de confiance, vous pourriez vous attaquer à un défi plus élevé et vous vous dirigeriez éventuellement vers l'état de ''flow''.



LE STRESS ET LA PERTE DE POIDS


Bref, on connait tous au moins une personne qui n'a jamais eu aucun intérêt envers la nutrition, l'entraînement ou la santé et que, du jour au lendemain, elle s'en intéresse et perd 50 livres!


Et bien, elle a probablement utilisé la technique des petits défis à la place de se dire qu'elle voulait perdre 50 livres au départ!


Sinon, le défi aurait été beaucoup trop gros puisqu'elle n'avait aucune compétence.


Après avoir trouvé des outils comme des recettes ou un programme d'entraînement personnalisé, elle a sûrement augmenter progressivement son objectif de perte de poids par semaine et, ainsi, terminer avec 50 livres en moins.
perte de poids, objectif

Comme dernier exemple, rappelez-vous que deux personnes qui se donnent le même objectif, disons perdre 30 livres en 3 mois, peuvent réagir complètement différemment.


Celle qui visera à tout prix le 30 livres comme seul but sera très stressée de constater qu'au bout d'une semaine elle n'en a perdu qu'une.


À l'inverse, la personne qui se fixera comme objectif de perdre 2,5 livres par semaine pour arriver à un total de 30 au bout de 3 mois trouvera le défi très réalisable.



Elle risque d'y arriver, sera plus encouragée et sera en harmonie avec ce qu'elle est en train d'accomplir.


Beaucoup plus près de l'état de ''flow'' tant recherché.



CONCLUSION!


En résumé, l'état de ''flow'' est réellement la clé de la motivation et de la réussite dans toutes les sphères de la vie.


défi, niveau compétence
d

Il vous faut trouver un moyen d'y parvenir, soit en abaissant le niveau de difficulté du défi auquel vous vous attaquez si vous n'avez pas le niveau de compétence nécessaire, soit en augmentant votre niveau de compétence avec de bons outils si votre défi est très grand et que vous ne pouvez absolument pas le réduire.


Si vous n'êtes pas certain d'où vous vous situez dans le graphique par rapport à une tâche donnée, le plus simple est de demander un ''feedback'' de la part d'une personne qui vous connait bien.


Elle pourra vous dire si vous avez l'air anxieux, préoccupé ou si vous semblez procrastiner.


Si on vous dit que vous avez l'air stressé, divisez votre tâche en plein de petites tâches. Si vous remettez toujours au lendemain, vous devez vous ennuyer.


tâches, notes

Donnez-vous alors comme défi de faire plus de tâches dans le même laps de temps. Si personne n'est disponible pour un feedback, écrivez comment vous vous sentez dans un petit cahier.



Ça vous aidera à vous situer dans le schéma.


Finalement, super important de spécifier que votre mirobiote intestinal aura un impact ÉNORME sur votre état de ''flow''.


Surtout au niveau de l'inflammation. Si votre corps est inflammé, cela affectera malheureusement votre système nerveux et il se peut que vous perceviez les choses plus agressivement que supposé.



Je ne rentrerai pas dans les détails du microbiome dans cet article parce que j'en ai écrit un autre qui décrit bien comment réduire l'inflammation grâce à celui-ci, mais sachez qu'il peut jouer un très grand rôle dans l'état de ''flow''.


N'hésitez pas à consulter mon autre super article à ce sujet! > > > Anxiété, Insomnie et Dépression? Réglez Votre Microbiome! Consultez également celui-ci pour une santé mentale équilibrée et une meilleure confiance en soi: > > > Microbiote Intestinal Et Santé Mentale: 7 Trucs À Faire (dont personne ne parle) Finalement, pour lire le fameux roman que j'ai RÉUSSI à écrire, voici le lien: "Quel régime choisir?"


livre quel régime choisir, écrit par Yohann, Acti-V, différents modes alimentaires

Psssst, NOUS SOMMES LÀ POUR T'AIDER!

Pour recevoir les judicieux conseils de la part de l'un des professionnels de la santé de mon équipe, fixe un appel gratuit à la date et l'heure de ton choix juste ici: www.acti-v.ca/appel-gratuit



appel gratuit, professionnel de la santé, Acti-V, conseils, stratégies, atteinte de ton objectif, aide



599 vues0 commentaire

Comments


Bienvenue !

Je me nomme Yohann Ménard, je suis Kinésiologue et propriétaire de Acti-V.

 

Nous sommes des professionnels de la santé qui a pour objectif de vous aider à perte votre gras tenace et diminuer vos problèmes de santé chronique inflammatoire.

Au plaisir de vous aider!

Recevez Notre Livre GRATUIT À Votre Domicile !
Mockup livre.png
bactéries.png
Le Microbiote Intestinal !

La majorité de vos problèmes de santé viennent de votre intestin:

 

Obésité, douleurs articulaires, osseuses, anxiété, dépression et bien plus encore...

Découvrez la nutrition idéal pour votre intestin en réalisant notre Quiz Gratuit maintenant :